Définition de « defier »

Partager sur TwitterPartager sur FacebookEnvoyer avec WhatsApp
PRONOMVERBETRANSITIF

DÉFINITION DEFIER :

{défier} v. tr., pronom.
Redoublement du i à la première et à la deuxième personne du pluriel de l'indicatif imparfait et du subjonctif présent. (Que) nous défiions, (que) vous défiiez.
Transitif
- Défier + à. Provoquer. Défier une amie au tennis.
Note.- Le complément d'objet direct du verbe est le nom de la personne défiée.
- Défier + de. Mettre au défi en croyant quelqu'un incapable de quelque chose. Je vous défie d'aller plus vite.
- Braver. Défier l'autorité.
Pronominal
- Se défier + de. Se méfier. Elle se défie de lui.
- Se défier + que. Se construit avec le mode subjonctif et le ne explétif. Il se défie qu'elle ne parte avant son retour.
Note.- Attention à la confusion possible entre les verbes défier (indicatif présent défie) et défaire (passé simple défis).

Conjugaison du verbe defierSynonymes de defier

Exemples d'utilisation du mot defier dans des phrases :

En philosophie, il faut se défier de ce qu'on croit entendre trop aisément, aussi bien des choses qu'on n'entend pas. (Voltaire)

Il est plus honteux de se défier de ses amis que d'en être trompé. (François de La Rochefoucauld)

L'erreur est aussi grande de se fier à tous que de se défier de tous. (Sénèque)

On fait toujours semblant de confondre les juges avec la justice, comme les prêtres avec Dieu. C'est ainsi qu'on habitue les hommes à se défier de la justice et de Dieu. (Alphonse Karr)

Recherche de mots par lettres :

Découvrez la définition du mot defier - Dictionnaire français (defier).

Lundi 24 février 2020 | Esplik.com